Suite des infos Huelva 3 août 2017 : Rafael Serna deux oreilles -Rodrigo Molina deux ovations

Premier spectacle de la Feria des Colombinas avec des novillos de Villamarta de bonne présentation, le meilleur le 4° grand novillo, doté d’une grande fixité, répétant bien, nobles le 2° et le 5°, moins d’une moitié d’arénes.

Rafael Serna reçoit le 1° par de bonnes véroniques, par la suite les pieds joints les passes sont bien liées. Entame par doblones, l’homme paralléle aux planches, face à un animal noble à la caste un peu juste. Le novillero fait état de ses bonnes dispositions et de sa technique démontrant ainsi qu’il est à même de passer à l’echelon supérieur. Epée trés basse le prive d’un trophée. Silence. Le 4° colorado, bien roulé, est acccueilli par des véroniques de bonne facture, suivies d’un quite par chicuelinas , achevé par brionesa. Il s’impose avec autorité à son adversaire encasté qui preuve de fixité. Il livre de bonnes series à gauche à un novillo trés complet qui ira à mas. Faena importante accompagnée de poncicnas  et parachevée par deux pechos sur chaque piton. Estocade entiére. Deux oreilles et ovation.

Rodrigo Molina le plus jeune du cartel a parfaitement tenu son rôle face à des adversaires plus expérimentés. Son 1°part en querencia et l’on remarque des véroniques de bon aloi. Brindis au public et entame sur la gauche devant un novillo qui répond bien. Les changements de mains vont s’enchainer par la suite l’animal permettant cela. Deux épées traseras. Ovation. Le 6° le plus haut et plus armé n’a rien à voir avec ses fréres. Il va se révéler tres encasté et violent, donnant des coups de tête secs sur chaque passe, ce qui complique la tâche du jeurne torero qui ne renonce pas. Les premiéres séries à droite oligent le novillo à baisser la tête en calmant son impétuosité, permettant d’avoir un corps relaché sur la gauche. Plusieurs tentatives à l’épée lui enlevent tout espoir de trophée. Ovation.

Complétait le cartel Emilio Silveraavec enchaienements sur les deux cornes bonnes et véroniques et excellentes naturelles. Estocade entiére. Une oreille. Son 2° haut et brusque provoquera une voltéreta à un banderillo. Entame avec la gauche à un noble animal avec final par moletinas. Epée entiére et trasera. Une oreille.

Jean DELBOSC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *